Catégorie Démarche Bimby

Auteur(s) : - Clement Lannoy

Publié le 12 Mai 2011

Retranscription libre et adaptée de dialogues réels menés dans le cadre de diverses expérimentations du projet Bimby avec des communes partenaires et leurs habitants

Notions clés :
> conseil au particulier
> de particulier à particulier
> départ des enfants
> division parcellaire
> initiative des habitants
> maisons mitoyennes
> servitude de droit privé
> solidarité intergénérationnelle
> valoriser son patrimoine
> vieillissement



Les habitants, un couple de retraités et leur fils

Le fils :

"Nous sommes venus à cet entretien car mes parents ont un grand jardin qu’ils n’utilisent plus. Je ne peux pas l'entretenir car j’ai construit ma vie ailleurs, et aujourd’hui il faut faire quelque chose parce qu'il ressemble à une forêt vierge…"



L'architecte :

"Et vous ne souhaitez pas le vendre ce bout de terrain ?"

Le fils :

"Le problème est qu'il faudrait passer sur le terrain de la maison pour pouvoir accéder au fond du jardin car il n'y a aucun accès rue. Et c’est d'ailleurs trop juste pour faire une rue, il n’y a pas 6m de large."

L'architecte :

"Et pourquoi ne déménageriez-vous pas pour acheter plus petit ? Vous vendriez l’ensemble : la maison et le jardin."

Les parents :

"C’est qu’à notre âge, nous n’avons pas le courage, et puis nous sommes attachés au quartier, nous connaissons presque tout le monde, nous l'avons vu évoluer…C’est évident, ce n’est plus comme avant mais nous voulons rester tout de même jusqu’à la fin !"

L'architecte :

"Ce n’est plus comme avant ? C’est-à-dire ?"

Les parents :

"Oui, avant il y avait beaucoup plus de monde dans le quartier, nous nous connaissions tous, il y avait une ambiance qui n’est plus."

L'architecte :

"Et savez-vous pour quelles raisons? Qu’est-ce qui a causé cela ?"

Les parents:

"Il y a des gens qui sont partis... Ça, on ne peut pas l’empêcher. Mais il y a aussi M. D. qui a racheté toutes les propriétés de la rue pour agrandir son jardin. Par conséquent, là où il y a des jardins, il n’y a pas d’habitant !"

L'architecte :

"Mais pour en revenir à votre problème de jardin, pourquoi ne pas construire une nouvelle habitation pour avoir de nouveaux voisins ? Vous divisez la parcelle en deux, ici, regardez là, derrière la maison, et ensuite, soit vous faites construire, soit vous demandez à ce que la future construction soit ici, en limite, de manière à ne pas gêner votre vue sur la campagne."



Les parents :

"Nous y avions pensé, mais l’accès ? Il n’y a pas beaucoup de largeur vous savez."

L'architecte :

"Une petite impasse de ce côté, ce serait possible, ou encore une servitude tout simplement… Il y a suffisamment de largeur pour le passage d’une voiture, 4m suffisent largement."

L'habitant : C’est qu’à notre âge, nous n’avons pas le courage, et puis nous sommes attachés au quartier, nous connaissons presque tout le monde, nous l’avons vu évoluer… L’urbaniste : Une petite impasse de ce côté, ce serait possible, ou encore une servitude tout simplement… Il y a suffisamment de largeur pour le passage d’une voiture, 4m suffisent largement.

Cliquez pour voir ce qu'ils en pensent

> L'habitant

> L'urbaniste

> L'élu

> La filière