Catégorie Projet ANR Bimby

Auteur(s) : - Fordin Isabelle

Publié le 23 Juin 2011

Retranscription synthétique d’entretiens menés avec des habitants ayant réalisé des divisions parcellaires intéressantes dans la perspective des travaux du projet de recherche Bimby

Notions clés :
> division parcellaire
> initiative des habitants
> maisons mitoyennes
> primo-accédants
> rénovation thermique
> valoriser son patrimoine
> vieillissement

Les propriétaires initiateurs : la vente du terrain est réalisée par une agence immobilière

Les nouveaux arrivants : un couple avec un bébé achète une masure à rénover

Un jeune couple cherche à acheter une maison à la suite de la naissance de son premier enfant. Le budget dont il dispose l'amène à acheter un édifice (garage avec un étage) à rénover de petite superficie.

Les parents désirent rester à proximité de leur lieu de travail et se rapprocher de leur entourage. Des amis proches conseillent le couple de prospecter dans leur commune.

Un architecte fait partie de l'entourage du père. Son agence assure la réalisation délicate du projet de construction. En effet, la parcelle est en lanière (3,85m de large et 40m de profondeur), elle nécessite l'intervention de l'ami du père.

La famille habite dans son nouveau logement après 6 mois de travaux. Elle garde à sa charge toutes les finitions en raison de son budget.

Les voisins : un voisin perd son recours en justice et engage une nouvelle procédure.

Les pavés de verre placés sur un des murs fermés sont à l'origine d'hostilités. En effet, le voisin de ce côté, intente un recours en justice. Le couple gagne le procès et peut bénéficier du gain de luminosité apporté par ce dispositif.

Une autre plainte a été déposée par ce même voisin en raison d'un arbre jugé trop volumineux en fond de parcelle. L'arbre est abattu.

La terrasse dans le prolongement de la chambre des parents à l'étage n'a jamais été terminée. Des palissades devaient être placées pour assurer la sécurité et préserver l'intimité du couple. Ce dispositif aurait contribué à assombrir la parcelle des voisins et le couple tient à se protéger d'un éventuel recours en justice.

Dispositifs techniques et professionnels impliqués : la réglementation est favorable au projet et participe à l'améliorer.

Le propriétaire confie son projet de construction à son ami architecte. Ce projet consiste à réaménager le garage et l'étage existants. Une extension en rez-de-jardin est associée aux travaux. Ainsi, la famille bénéficie d'un double séjour avec vue sur le jardin, d'un salon en mezzanine et au-dessus, d'une chambre prolongée par une terrasse.

Cette nouvelle construction est individuelle et la proximité des habitations voisines de chaque côté de la maison conduit l'architecte à procéder à des fondations excentrées.

Les règles du POS ont facilité la réalisation de ce projet. Le permis de construire est accordé très rapidement et avantage le projet d'extension. Le service d'urbanisme de la mairie conseille la pose de pavés de verre sur une des façades fermées de l'extension. Ce dispositif permet un apport supplémentaire de lumière naturelle à la maison.

Territoire, règlement et stratégie politique : la commune facilite l'évolution de son tissu pavillonnaire par une règlementation modulable.

La commune est située en première couronne de l'agglomération parisienne. Elle compte 83 000 habitants et bénéficie majoritairement d'un tissu d'habitat pavillonnaire.

La parcelle étudiée est localisée dans une zone favorable à l'évolution de ses quartiers pavillonnaires.

La commune s'engage dans la révision du plan d'occupation des sols (POS) en plan local d'urbanisme (PLU). Sa mise en vigueur est prévue en automne 2011 et vise à favoriser l'évolution des quartiers pavillonnaires dans le respect de leur morphologie urbaine (COS modulable, retrait en harmonie avec les constructions avoisinantes, façade sur voie de 3m, profondeur constructible jusqu'à 30m).

L’urbaniste : Un architecte fait partie de l’entourage du père. Son agence assure la réalisation délicate du projet de construction. En effet, la parcelle est en lanière (3,85m de large et 40m de profondeur), elle nécessite l’intervention de l’ami du père. L'habitant : Un jeune couple cherche à acheter une maison à la suite de la naissance de son premier enfant. Le budget dont il dispose l’amène à acheter un édifice (garage avec un étage) à rénover de petite superficie.

Cliquez pour voir ce qu'ils en pensent

> L'habitant

> L'urbaniste

> L'élu

> La filière