Catégorie Démarche Bimby

Auteur(s) : - Clement Lannoy

Publié le 09 Juin 2011

Retranscription libre et adaptée de dialogues réels menés dans le cadre de diverses expérimentations du projet Bimby avec des communes partenaires et leurs habitants

Notions clés :
> conseil au particulier
> division parcellaire
> donner une nouvelle vie aux tissus pavillonnaires existants
> équité foncière
> initiative des habitants
> maisons mitoyennes
> retraite
> solidarité intergénérationnelle
> valoriser son patrimoine
> vieillissement

L'habitant :

"Ma situation familiale a changé récemment, je viens de perdre ma femme. On habitait ensemble dans une grande maison, qui demande beaucoup d’entretien. J’habite toujours cette grande maison mais je suis plus souvent dans mon jardin, assez grand lui aussi. J’aime beaucoup le jardinage, mes enfants m'ont toujours aidé à l'entretenir. J’ai trois filles vous savez, et 10 petits enfants, alors c’est conséquent !"



L'architecte :

"En effet !"

L'habitant :

"Et donc je suis venu vous rencontrer parce que j’aimerai avoir une maison beaucoup plus petite, plus facile à entretenir, j’ai 77 ans, et je suis bien conscient que le jardinage ca ne va pas durer encore 10 ans… Mais j’aimerai aussi ne pas dévaloriser mon patrimoine vous comprenez ?"

L'architecte :

"Oui je comprends tout à fait."

L'habitant :

"Et donc j’aimerai prévoir une stratégie pour d’une part, améliorer mon cadre de vie actuel et d’un autre coté, ne pas dévaloriser un patrimoine que je vais transmettre à mes enfants."

L'architecte :

"D’accord, vous souhaitez donc conserver votre jardin encore une dizaine d’années, habiter un nouveau logement, mais ne pas vous séparer de votre grande maison actuelle, c’est cela ?"

L'habitant :

"C’est cela."

L'architecte :

"Alors, à observer votre parcelle, il me vient la proposition suivante : pourquoi ne pas construire un nouveau logement pour vous, donc une habitation de plain-pied, plus petite, et facile d’entretien. Votre maison actuelle pourrait être habitée par un de vos enfants peut-être, ou alors un locataire. "

"Et pourquoi ne pas imaginer une troisième construction en fond de parcelle, fermée sur cour, avec un garage, qui pourrait être réalisée dans un second temps, le jour ou vous arrêterez de faire du jardinage. Ainsi vous valoriseriez votre patrimoine car vous transmettrez à vos enfants trois maisons au lieu d’une."



L'habitant :

"C’est une bonne idée en effet ! Si vous me permettez je vais y réfléchir et je reviendrai vous consulter si je change d’avis, mais cette proposition me parait tout à fait concevable et cette nouvelle habitation en front de rue, avec un garage en forme de porche me plait particulièrement !"
 

L'habitant : J’aimerai prévoir une stratégie pour d’une part, améliorer mon cadre de vie actuel et d’un autre coté, ne pas dévaloriser un patrimoine que je vais transmettre à mes enfants. L’urbaniste : Pourquoi ne pas construire un nouveau logement pour vous, donc une habitation de plain-pied, plus petite, et facile d’entretien ?

Cliquez pour voir ce qu'ils en pensent

> L'habitant

> L'urbaniste

> L'élu

> La filière