Catégorie Projet ANR Bimby

Auteur(s) : - Fordin Isabelle

Publié le 08 Juillet 2011

Retranscription synthétique d’entretiens menés avec des habitants ayant réalisé des divisions parcellaires intéressantes dans la perspective des travaux du projet de recherche Bimby

Notions clés :
> division parcellaire
> initiative des habitants
> vieillissement

Les propriétaires initiateurs : une grand-mère divise son jardin devenu trop grand.

La propriétaire est une personne âgée, sa condition physique ne lui permet plus de s'occuper de son grand jardin. Elle procède alors à la division de sa parcelle en 2 lots et vend la nouvelle parcelle, située à l'arrière de sa maison, d'une superficie de 700m².

Les nouveaux arrivants : un couple avec 2 enfants, rencontre des difficultés pour trouver un terrain à bâtir.

Un couple avec 2 enfants cherche un terrain à bâtir proche de son lieu de travail. Son budget l'oblige à élargir ses recherches sur les communes voisines.

Il s'adresse aux agences immobilières de la région et 6 mois plus tard, une proposition lui est faite. Séduit par l'implantation éloignée de la parcelle en retrait par rapport à la rue, le couple achète le terrain à bâtir. De plus, la commune bénéficie d'une desserte en transport en commun interurbaine de qualité.

La famille habite dans la nouvelle maison à la suite d'une année de travaux.

Les voisins : les voisins ont besoin de temps pour s'habituer à la construction de la nouvelle maison.

La propriétaire initiatrice de la division parcellaire retarde la mise en route du chantier de la nouvelle maison. En effet, elle conteste l'alignement marqué par le géomètre et désire sa rectification. Une année de démarches effectuées par le géomètre a permis de valider le tracé de la nouvelle parcelle à la convenance de la propriétaire. La nouvelle parcelle est de 700m² au lieu de 1000m² initialement prévue.

Les voisins habitent dans le quartier depuis très longtemps et doivent s'habituer à la proximité de la nouvelle maison. Ainsi, le partage des frais de clôture seront acceptés à la suite de négociations fréquentes et au bout de 6 mois.

Dispositifs techniques et professionnels impliqués : la réglementation est favorable au projet et la mairie délivre le permis de construire très rapidement.

La propriétaire initiatrice de la division s'adresse à l'agence immobilière de la commune pour réaliser son projet. Le bornage de la nouvelle parcelle est réalisé par un géomètre. Une expertise du sol est nécessaire pour déterminer la nature des fondations de la nouvelle maison. La parcelle issue de la division est de 700m².

Le couple rencontre plusieurs constructeurs et retient la solution de la maison modulable. Les règles d'urbanisme ont facilité la réalisation de ce projet. Le permis de construire est accordé très rapidement ( 3 mois de délai) à la suite de la division de la parcelle.

La nouvelle construction est une maison individuelle de 110m² habitables sur 2 niveaux. Les règles d'urbanisme autorisent une hauteur maximale du faîtage de 9m, il n'y a pas de COS et la superficie d'emprise au sol est de 0,3.

Territoire, règlements et stratégie politique : une politique de densification par division parcellaire affichée depuis la mise en place du PLU.

La commune est située en seconde couronne de l'agglomération parisienne. Elle compte environ 10 000 habitants et bénéficie d'une majorité de grands logements individuels datant des années 1930, du début des années 1970 avec un pic en 1990.Son urbanisation est organisée en hameaux. La parcelle est située dans un tissu d'habitat pavillonnaire diffus.

La commune a mis en place une politique de densification affichée de son tissu pavillonnaire par la révision de son document d'urbanisme en 2004. Le PLU a été approuvé en avril 2008. Une procédure de modification de ce document est en cours et vise à faciliter les conditions de construction déjà autorisées lors de sa mise en vigueur.

La commune dispose d'éléments naturels patrimoniaux de qualité qu'il convient particulièrement de protéger par une urbanisation concentrée sur les secteurs existants. Pour cela, elle instaure des règles favorisant les divisions parcellaires en 2 lots, permettant ainsi la création de nouveaux terrains à bâtir: suppression du minimum parcellaire.

L'habitant : La propriétaire initiatrice de la division parcellaire retarde la mise en route du chantier de la nouvelle maison. La filière : Le couple rencontre plusieurs constructeurs et retient la solution de la maison modulable.

Cliquez pour voir ce qu'ils en pensent

> L'habitant

> L'urbaniste

> L'élu

> La filière