Catégorie Presse

Publié le 20 Juin 2013

Source(s) : Ouest France

David Miet proposait trois journées de rendez-vous en mairie pour étudier les projets de particuliers.

David Miet proposait trois journées de rendez-vous en mairie pour étudier les projets de particuliers. (photo s. g.)

 

Du vendredi 14 au dimanche 16 juin, les personnes propriétaires à Vayres d’une parcelle déjà bâtie, ont été reçues une heure en mairie par un (e) architecte en consultation individuelle gratuite.

Plus de 80 propriétaires se sont présentés pour étudier avec l’aide d’une maquette informatique en trois dimensions les possibilités d’évolution de leur parcelle et exprimer leurs souhaits. Tout en offrant un réel service aux propriétaires, ces travaux ont permis aussi à la commune de mieux connaître les besoins et projets des habitants, et ainsi d’écrire un règlement d’urbanisme plus adapté.

Le souci d’économiser l’espace est une préoccupation constante en urbanisme. Cela passe comme on le sait par une approche prudente et raisonnée de la création de secteurs d’urbanisation nouvelle. Mais la valorisation des secteurs déjà bâtis peut offrir des possibilités non négligeables : plus proches des services, déjà équipés et desservis, ils peuvent contribuer, moyennant réflexion et encadrement réglementaire, à la création de nouveaux logements.

 

Profiter des biens existants

Cette démarche de consultations individuelles incite à une meilleure valorisation des secteurs déjà construits pour éviter d’urbaniser plus que nécessaire et faire des économies d’infrastructures.

Pour aller plus loin dans cette démarche, avec l’aide d’urbanistes et d’architectes, la commune de Vayres a adopté le concept Bimby. Bimby vient de l’expression anglo-saxonne « Build in my backyard » ou « construisez derrière chez moi ». C’est-à-dire profiter des biens déjà existants pour recréer la ville. Même si Bimby est un concept national qui suscite un intérêt croissant, Vayres fait partie des toutes premières communes à l’appliquer concrètement en Aquitaine, à l’occasion de la révision de son plan local d’urbanisme.

Trois bureaux d’études l’accompagnent : Opléïades de Rouen, ID de Ville, de Bordeaux et la Compagnie des urbanistes, d’Agen.

 

Liens externes : - http://www.sudouest.fr/2013/06/20/bimby-contre-l-etalement-urbain-1090908-3211.php