Catégorie Presse

Publié le 17 Décembre 2012

Source(s) : leparisien.fr

 


lundi, 17 décembre 2012 - 10h10
Pres de chez moi
Construisez un logement dans votre jardin
17.12.2012, 03h59 | Mise à jour : 09h29
Ce pourrait être la solution miracle à la pénurie de logements en Ile-de-France. Et aussi un bon moyen, pour de nombreux propriétaires, de valoriser leur bien. « Cela revient à creuser un trou dans son jardin et y trouver 150000 E. Il y a trois possibilités pour que cela arrive : gagner au Loto, toucher un héritage, ou le Bimby », explique en souriant David Miet, ingénieur au ministère du Développement durable, en charge de ce projet novateur en matière d'urbanisme. 

Le Bimby (NDLR : Build in my backyard, construire dans mon jardin) est un procédé inventé par des chercheurs français — contrairement à sa dénomination anglaise —, du Centre d'études techniques de l'équipement (Cete) rattaché au ministère de l'Ecologie. Leur idée : trouver des terrains là où se trouvent les principales réserves foncières d'Ile-de-France : chez les particuliers. « La moyenne des surfaces est d'environ 1000 m2. Pour différentes raisons (retraite, divorce, volonté d'investir), cela ne convient plus à certains propriétaires. Utiliser une partie de ces parcelles pour bâtir permet de répondre à l'obligation de construction de logements tout en sauvegardant les espaces naturels, en évitant la multiplication des quartiers pavillonnaires », explique David Miet. 

Des maisons Bimby à Cernay-la-Ville dès 2015 ? 

L'idée a séduitle parc naturel régional (PNR) de la Haute Vallée de Chevreuse, qui a décidé de subventionner l'opération. « Nous sommes le PNR le plus proche de Paris, avec la plus forte pression foncière. Il nous faut construire 500 logements par an, mais notre charte prévoit de ne pas utiliser plus de 350 ha pour l'urbanisation », indique Yves Vandewalle, président du PNR et conseiller général (UMP). 

Bimby a donc mené ses premières études dans la vallée de Chevreuse. Le Tremblay-sur-Mauldre puis Les Essarts-le-Roi ont déjà bénéficié des conseils d'architectes pour présenter ce projet aux habitants. Mais il n'y a aucune incitation financière! 

C'est aujourd'hui au tour de Cernay-la-Ville de se lancer. « Notre commune est passée de 1850 à 1680 habitants en quelques années. Il nous faut gagner 150 logements pour le bon fonctionnement de nos commerces et de nos équipements », explique le maire (SE), René Mémain, qui estime le potentiel foncier de l'opération entre 120 et 140 nouveaux logements. Lors des réunions d'information en novembre et ce mois-ci, une cinquantaine d'habitants se sont inscrits à des rendez-vous gratuits avec les architectes. Il reste à la ville à modifier son PLU d'ici à la fin 2013. Les premières maisons Bimby pourraient pousser dans la commune dès 2015. 
 
Jean-Gabriel Bontinck

 

Liens externes : - Lien vers l'article