Catégorie Blogosphère

Publié le 02 Septembre 2013

Source(s) : mairieconseils.net

Lundi 02 Septembre 2013

Pour répondre aux objectifs de construction de logements tout en limitant l’étalement urbain, les habitants de la commune des Essarts-le-Roi, désireux d’échanger sur l’évolution de leur parcelle, ont rencontré individuellement des architectes pour dessiner avec eux des projets sur leurs parcelles. Tel est le sens de la démarche expérimentale proposée par le parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse aux communes de son territoire. Avec ce travail, la commune peut élaborer un PLU répondant aux attentes de la population dans une logique de densification modérée.

C’est dans le cadre d’un projet de recherche, mené par les centres d’études techniques de l’équipement d’Ile-de-France et de Normandie-Centre (Cete), que le parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse s’est proposé comme territoire d’expérimentation. Le thème de l’étude : la densification progressive de l’habitat sur des terrains déjà bâtis via une approche participative des habitants, dit projet "Bimby" (cf. lien ci-contre). La commune des Essarts-le-Roi, -où près de 80% de la population (6.318 habitants) habite en maison individuelle-, a été l’une des première à mobiliser les habitants pour participer à ce projet.

60% des foyers reçus par les architectes ont un projet de construction d’ici dix ans

La démarche a débuté par des réunions d’information entre le Cete, quatre architectes missionnés par le Cete pour recevoir les habitants, le parc naturel régional et la municipalité des Essarts-le-Roi. Celle-ci a informé les habitants via une réunion publique, le bulletin communal, des tracts dans les boîtes aux lettres, etc. Les architectes ont procédé à une analyse morphologique urbaine du potentiel des Essarts en termes de logements sur les parcelles déjà bâties. Puis, fin 2011, ils ont rencontré les habitants individuellement, durant quatre journées au choix. 60% des 70 foyers reçus avaient un projet de création d’un ou plusieurs logements ou de locaux sur leur parcelle bâtie dans les dix années à venir.

 

Liens externes : - lien vers le site internet