Catégorie Presse

Organisateurs :
le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse

Publié le 01 Mai 2012

Source(s) : L'écho du Parc N°55

Expérimenter de nouvelles manières d’habiter, voilà qui correspond bien à la vocation d’un parc naturel régional. Effet du réseau des professionnels de l’Eco-Habitat animé par l’Atelier Architecture, Urbanisme et Paysage du Parc de Chevreuse, ou effet des lois Grenelle et de leurs prolongements, nul ne saurait le dire précisément… L’important est le résultat : sur notre territoire, de nombreuses habitations et bâtiments publics voient le jour ou sont rénovés, remarquables par leurs matériaux (l’ossature bois par exemple décrite en page 21), les formes architecturales innovantes, les performances énergétiques, les modes de réalisation en auto-construction ou en auto-réhabilitation (voir page 14). Les expositions de photos proposées par le Parc ne suffisent plus à recenser toutes ces réalisations originales, souvent très esthétiques et qui ne consomment pas pour autant d’espaces naturels supplémentaires.

 

Bientôt certains quartiers auront même un autre visage grâce au travail « d’intensification pavillonnaire » qui fait bouger des espaces considérés comme
très figés : des architectes ont reçu les habitants des Essarts-le-Roi, et du Tremblay-sur-Mauldre afin de les associer au devenir de leur quartier, grâce à l’expérimentation BIMBY (Built In My Back Yard) soutenue par le Parc naturel régional. Cet urbanisme participatif répond à l’évolution des attentes des
habitants : s’adapter au départ d’enfants devenus grands, diviser leur parcelle, utiliser des petites sentes pour aller faire leurs courses… Plutôt rare jusqu’à présent en milieu rural ou périurbain, ce partage des imaginations se retrouvera dans les documents d’urbanisme.

 


Les enfants ne sont pas en reste : à Poigny-la-Forêt, le plan local d’urbanisme va être précédé d’une bande dessinée réalisée par les écoliers qui raconte le village, ses atouts et ses marges de progression. Et leurs parents seront interviewés lors de micros-trottoirs afin que la concertation autour du futur PLU soit la plus satisfaisante possible.

 

Se rencontrer et parler, imaginer ensemble l’avenir d’un village, une des clés pour un habitat plus durable ? Certainement et plus encore, car c’est bien du « vivre ensemble » à une cinquantaine de kilomètres de Paris dont il s’agit…

Liens externes : - le site du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse

À télécharger : - Echo du Parc N°55 Mai Septembre 2012

Echo du Parc N°55 Mai Septembre 2012