Catégorie Blogosphère

Publié le 28 Juin 2012

Source(s) : l'Agence - architecte de proximité

La loi grenelle II, dite loi ENE (Engagement National pour l’Environnement), fait de la lutte contre l’étalement urbain, de la réduction de la consommation d’espace et de densification urbaine une priorité nationale pour la préservation des terres agricoles et des espaces naturels.

Face à pénurie de terrain à bâtir et à la crise du logement qui repoussent toujours plus les limites de la ville, loin des services et des emplois, cette nouvelle loi risque d’aggraver encore la situation en restreignant le foncier disponible en terrains à bâtir.

Les tissus pavillonnaires, figure emblématique de l’étalement urbain, représentent aujourd’hui quasiment l’essentiel de nos espaces bâtis résidentiels. Ils apparaissent peu à peu comme une ressource foncière potentielle par le processus de division parcellaire.

D’initiative purement privée, le rythme des divisions enregistrées sur les dernières années témoigne d’une réelle accélération de ce phénomène qui au stade d’élaboration du PLU doit susciter l’interrogation des élus et professionnels de l’urbanisme, afin d’y apporter une réponse pertinente et responsable.

Liens externes : - Lien vers l'article.