Catégorie Blogosphère

Publié le 27 Mars 2012

Article publié par Maëlle Despouys le 27 mars 2012 sur le blog impRessions Urbaines

Source(s) : impRessions Urbaines

Un nouveau concept d’habitat se développe aujourd’hui : le BIMBY (Build In My Back Yard). Il se traduit littéralement par « Va Construire dans Mon Arrière Cour » et s’illustre comme un projet de recherche financé par l’ANR (Agence Nationale pour la Recherche) pour une durée de 3 ans. D’une par Le sigle francophone VCDMAC, il faut l’avouer, sonne moins bien et puis rendons à César ce qui appartient à César : BIMBY trouve son origine chez nos confrères anglo-saxons. L’origine du mot vient de l’opposition au syndrome NIMBY1 avec lequel on doit comprendre cette fois ci «ne construit SURTOUT PAS dans mon jardin ». NIMBY a été inventé à la fin des années 80 pour traiter du phénomène d’individualisation grandissant de la société occidentale, entrainant une survalorisation de la propriété privée. Ainsi, face à des projets dit d’intérêt général: espace public, zone de circulation et équipements de toute sorte, les habitants de certaines villes s’insurgeaient contre toute initiative d’aménagement, de peur de voir disparaître un bout de leur lopin de terre.

BIMBY répond donc directement aux préceptes du NIMBY et tente d’expliquer que céder une partie son terrain inoccupé peut rendre tout le monde heureux. Rien que ça !

Liens externes : - Lire l'article ici