Catégorie Projet ANR Bimby

Auteur(s) : - Fordin Isabelle

Publié le 05 Juin 2012

Notions clés :
> retraite
> vieillissement

Les pensions des retraités

 

Au 31 décembre 2010, près de 16 millions de personnes sont retraitées et depuis 2004, le nombre de ces personnes augmente de 350 000 chaque année. Toutefois, cette croissance est ralentie depuis 2009. En effet, les conditions d’accès au dispositif de retraite anticipée pour carrière longue sont plus restrictives[1].

 

Parmi ces personnes, 600 000 bénéficient d’une allocation du minimum vieillesse[2], l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), en complément d’une faible retraite et pour 70 000, cette allocation constitue la seule source de revenu[3].

 

La pension moyenne s’établit à 1216 euros mensuels en 2010, soit 1,9% de plus qu’à la fin de 2009. Cette croissance est liée à l’évolution des pensions des personnes déjà retraitées, au renouvellement de la population de retraités et à leur plus grand nombre[4] : les nouveaux retraités disposent de pensions en moyenne plus élevées et ceux décédés avaient des pensions plus faibles. Cet effet de noria est marqué par les écarts de carrières entre les générations de femmes : le rapprochement progressif de leurs rémunérations à celles des hommes et l’augmentation de la prise en charge des dispositifs de compensation des interruptions de carrière pour s’occuper des enfants participent à renforcer cette croissance. Cependant, la pension moyenne évolue en fonction du rajeunissement de la population des retraités et de la composition démographique.

 

Les scénarios Bimby : un complément aux pensions des personnes âgées

 

Les scénarios de la démarche Bimby apportent une ressource supplémentaire aux personnes âgées lors de la vente d’une partie de leur jardin. Cet apport financier pourrait aider ces dernières et compléter leur pension.

 

Le surendettement des retraités

 

De plus en plus de personnes âgées sont touchées par le surendettement. Selon une enquête menée par la Banque de France, près de 900 000 ménages connaissent une situation de surendettement et le nombre de seniors[5] est en nette hausse[6].

 

En effet, depuis une dizaine d’années le surendettement progresse chez les seniors : sur l’année 2010, la part de personnes âgées de 55 à 64 ans est de plus de 15% contre 8% en 2001, celle des 65 ans et plus est de 7,8% contre 4% en 2001 et celle des plus de 75 ans dépasse les 2%. Ces seniors représentent au total 23% des surendettés en 2010 contre seulement 13% en 2001[7].

 

La Banque de France avance plusieurs hypothèses dues au surendettement : la prise en charge prolongée des enfants et la stagnation des retraites, en font partie. Le surendettement est également lié au logement : la part des locataires toute génération confondue est en hausse et une partie ne peut plus faire face à l’augmentation des loyers ; la part des propriétaires recule nettement de 4,5% en 2001 à 2,6% en 2010 et s’explique notamment par le départ des personnes âgées en maison de retraite[8]. Du record de la personne âgée surendettée de 90 ans au cas de veuves, propriétaires de leur logement n’arrivant plus à payer leurs charges de copropriété, en passant par les seniors accueillis en maison médicalisée dont leurs économies s’amenuisent progressivement, le phénomène de solidarité entre les générations s’accentue. En effet, la progression du chômage génère auprès des parents dont les enfants subissent un licenciement une obligation d’aider ces derniers. Les parents prennent à leur charge les dettes de leurs enfants et se retrouvent à leur tour endettés. La Banque de France témoigne de cette pratique devenue classique de la part des parents[9].

 

Du crédit revolving ou renouvelable à celui rechargeable hypothécaire, l’analyse des documents[10] sur le développement de ces crédits à la consommation proposés par les banques et organismes de prêts montrent que ces derniers ne reculent devant aucune tranche d’âge. Ces dispositifs de prêts apportent des solutions financières notamment aux personnes âgées les entraînant dans une spirale infernale d’endettement mettant jusqu’à leur pension de retraire en garantie. C’est ainsi que les retraités propriétaires de leur résidence principale utilisent le prêt viager hypothécaire rechargeable[11] pour l’octroi de crédits faciles et rapides.

 

Les scénarios Bimby : une aide aux personnes âgées surendettées

 

Les scénarios de la démarche Bimby apportent une ressource supplémentaire aux personnes âgées lors de la vente d’une partie de leur jardin. Cette aide financière pourrait aider à régler les dettes contractées par ces dernières et le remboursement des crédits assurerait aux enfants une prise en charge de leur parent sans coût supplémentaire, voire une succession sans mauvaise surprise.

 

Le financement des besoins des personnes âgées

 

La question du bien vieillir est posée par l’analyse de professionnels et le témoignage de seniors[12]. Elle a conduit à s’intéresser aux modes de financement des besoins des personnes âgées. Financer ces besoins équivaut à évaluer leur situation pour ensuite mettre en place des aides notamment liées à leur perte d’autonomie[13]: telle que l’APA (aide personnalisée à l’autonomie) financée par les départements et l’État.

 

La liste des prestations à financer est longue et concerne en partie l’aménagement du logement : crédit d’impôt pour dépenses de son équipement[14], les aides techniques : crédit d’impôt et TVA réduite[15], les aides à domicile : réduction fiscale pour l’emploi d’un salarié à domicile et par l’utilisation du CESU (chèque emploi service universel)[16], l’aide sociale par la prise en charge de certains frais à domicile par le département ou la caisse de retraite[17], etc. Toutefois, le financement de ces aides repose aujourd’hui sur la personne âgée elle-même, c’est à dire sa retraite, son patrimoine immobilier, etc.

 

Les scénarios Bimby : une réponse pour financer les besoins des personnes âgées

 

Les scénarios de la démarche Bimby apportent une ressource supplémentaire aux personnes âgées lors de la vente d’une partie de leur jardin. Ce complément pourrait  aider à financer les besoins de ces dernières et améliorer ceux du quotidien.

 


[1] Étude DREES-Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques n°790, février 2012, « Les retraités et les retraites en 2010 »

[3] Étude DREES-Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques n°790, février 2012, « Les retraités et les retraites en 2010 »

[4] Étude DREES-Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques n°790, février 2012, « Les retraités et les retraites en 2010 »

[5] Le terme « senior » est utilisé pour  représenter les personnes retraitées à partir de l’âge de 55 ans.

[6] Source : La Tribune.fr, septembre 2010, « Surendettement : côte d’alerte en France ».

[7] J.N Escudié, avril 2011, « Le surendettement touche de plus en plus de personnes âgées ». Source :La tribune.fr

[8] J.N Escudié, avril 2011, « Le surendettement touche de plus en plus de personnes âgées ». Source :La tribune.fr

[9] Source : La Tribune.fr, septembre 2010, « Surendettement : côte d’alerte en France ».

[10] Source : La Tribune.fr, septembre 2010, « Surendettement : côte d’alerte en France ». et site Internet Ecobank.fr

[11] Prêt dont le capital et les intérêts sont remboursables au décès du senior et permettant de gager un nouveau prêt à la consommation ou autres. Source Internet : La Tribune.fr « Le surendettement touche de plus en plus de personnes âgées ». et Ecobank.fr associé à l’article

[12] I.Fordin, « Les relations affectives des personnes âgées envers leur habitat associées au projet de recherche Bimby :l’analyse de professionnels et le témoignage de seniors » à paraître sur Bimby.fr

[13] site Internet agevillage.fr, « Financer les besoins des personnes âgées »

[14] site Internet agevillage.fr, « Aides fiscales »

[15] site Internet agevillage.fr, « Aides financières pour les travaux d’accessibilité »

[16] site Internet agevillage.fr, « Aides fiscales »

[17] site Internet agevillage.fr, « Aide sociale aux personnes âgées : A domicile »

 

Cliquez pour voir ce qu'ils en pensent

> L'habitant

> L'urbaniste

> L'élu

> La filière