Profil

Pour voir le profil de l’auteur,
vous devez être connecté

Marie LE GUEN
> doctorante contractuelle à l’université Lumière de Lyon 2
> À l’occasion du mémoire de Master 2, elle a approfondi l’étude de l’influence des formes urbaines sur l’équilibre socio-économique de la ville à partir de l’exemple d’Austin, capitale du Texas. En collaboration avec le Centre pour le Développement Durable de l’Université du Texas à Austin et l’Alley Flat Initiative, elle a en outre travaillé à la réalisation d’une exposition autour de la mise en place de formes ponctuelles de densification dans les quartiers résidentiels de la ville, avec pour dessein spécifique de promouvoir des formes de logement plus abordables. La densification résidentielle interstitielle est un modèle urbanistique dont la large diffusion est intéressante à étudier, tout en prenant en compte les variantes et adaptations qui apparaissent en fonction du contexte local. Depuis 2010, Marie Le Guen a rejoint l’UMR Environnement-Ville-Société en tant que doctorante contractuelle sous la direction de Christian Montès (MCF HDR, Lyon 2) et de Denis Eckert (DR CNRS, Toulouse 2). Elle poursuit l’étude de formes urbaines « modèles » du point de vue de leur insertion dans les stratégies métropolitaines contemporaines des villes d’Austin (Texas, États-Unis) et de Kazan (Tatarstan, Russie), dans un contexte de mondialisation des pratiques urbanistiques.