La durabilité concerne le développement permettant de répondre aux besoins du présent sans nuire pour autant à la sécurité des générations qui suivront, tout en garantissant un juste compromis entre la croissance économique, la protection de l’environnement et le bien-être social.

Le développement durable a fait son apparition en 1987 avec la publication du rapport Brundtland, qui dénonçait les répercussions néfastes de la mondialisation et du développement commercial pour l’environnement et proposait diverses réponses pour résoudre les difficultés liées à l’industrialisation et à un accroissement démographique.

Le concept de développement durable est donc celui qui définit les changements et les mutations dont la Terre et ses habitants ont besoin pour évoluer dans un monde plus juste, plus sain et plus soucieux de l’environnement.

Le développement durable : essentiel aujourd’hui

Au cours des années 1970, beaucoup de chercheurs et de spécialistes ont lancé un avertissement quant à la répercussion exercée par les hommes sur la planète. Notre société est depuis la révolution industrielle le théâtre d’un développement exceptionnel, sans pour autant véritablement évaluer les retombées liées au changement de ses comportements.

Les trois piliers du développement durable

  1. Assurer une gestion rationnelle et durable, sans préjudice de l’environnement et de la population, dans une optique de rentabilité économique.
  2. Établir un système social équitable, en répondant aux demandes essentielles des personnes (logement, alimentation, santé et éducation), en diminuant les disparités entre les peuples et dans le respect de leurs cultures.
  3. Assurer un environnement qualitatif, par la préservation durable de ses ressources naturelles, la préservation des équilibres écologiques essentiels et par la réduction des nuisances environnementales.

Par conséquent, les questions économiques, sociales et environnementales sont les principaux défis du développement durable.

En effet, le développement durable constitue actuellement non seulement une nécessité impérieuse, mais une réelle possibilité de remodeler la conception de notre société.

Les principes fondamentaux du développement durable

  1. Il est important de souligner la nécessité de faire preuve de solidarité entre les pays, entre les générations et entre les individus d’une communauté. Un exemple : préserver les matières premières pour que le maximum de personnes possible puisse en bénéficier.
  2. Faire preuve de prudence dans la prise de décision pour éviter de déclencher des désastres quand les risques pour la santé ou l’environnement sont avérés. A titre d’exemple : restreindre les émissions de CO2 dans le but de contribuer au ralentissement du changement climatique.
  3. Assurer la coopération de tous, sans distinction de catégorie professionnelle ou de rang social, pour faire aboutir des projets durables.